Microbiote et Constipation

mardi 2 avril 2019 | il y a 16 jours

C’est quoi exactement la constipation ?

De nombreux français sont sujets à la constipation chronique ou occasionnelle.  Elle se caractérise par le fait d’aller à la selle moins de trois fois par semaine, sur une période de plusieurs semaines voire plusieurs mois. Elle est accompagnée par des ballonnements et des douleurs abdominales ou lors de la défécation. C’est un trouble qui peut avoir des causes très diverses, comme un problème d’alimentation, une maladie dégénérative, un syndrome de l’intestin irritable, un dérèglement du microbiote intestinal ou même la prise de nouveaux médicaments. Au-delà de son impact sur la qualité de vie, la constipation peut parfois entrainer des complications comme des rectorragies ou occlusions intestinales.

La constipation toucherait environ 20% de la population adulte, dont 3 à 5% seraient sujets à la constipation chronique, particulièrement les femmes de plus de 55 ans.

 

Quel est le rôle du microbiote intestinal dans la constipation ?

Le microbiote intestinal a un rôle important dans les pathologies du système digestif. Certains taxons de bactéries intestinales ont donc été associés à certains troubles, comme la constipation. Une étude récente a identifié 4 genres bactériens ayant une implication dans la constipation : Desulfovibrio, Christensenella, Sutterella et Lachnospira. En effet, chez des personnes constipées il y avait plus de Desulfovibrio et de Christensenella et moins de Sutterella et de Lachnospira que chez le groupe contrôle.  Desulfovibrio agit sur le transit intestinal en le réduisant, tandis qu’une forte présence de Christensenella est associée à des selles dures à teneur en eau réduite. A l’inverse, les membres du genre Lachnospira peuvent synthétiser du lactate et de l’acetate qui sont ensuite métabolisés en butyrate et propionate, ce qui permet la sécrétion de mucine (mucus). Sutterella agit aussi positivement sur le transit intestinal.

Il est donc possible d’agir sur la constipation par le biais de ces bactéries intestinales en favorisant le développement des « bonnes » avec des prébiotiques ou en apportant des probiotiques ayant des fonctions similaires.

 

Existe-t-il des prébiotiques et des probiotiques contre la constipation ?

Il existe différents traitements contre la constipation, comme des laxatifs osmotiques ou des laxatifs de lest (dont le psyllium fait partie), mais aussi des prébiotiques et probiotiques. Plusieurs études montrent les effets bénéfiques de L. casei Shirota (présent dans Yakult®) et B. animalis DN-173010 (présent dans Activia®) contre la constipation, ces deux souches probiotiques favorisant un transit régulier.

Côté prébiotique, les graines du plantain des indes, ou psyllium (Plantago ovata), contiennent de l’arabinoxylane, un composé qui permet la rétention d’eau et facilite ainsi le flux dans le colon ascendant. De plus, le psyllium stimule le développement de Lachnospira, Sutterella et Faecalibacterium, tout en diminuant la quantité de Christensenella, ce qui en fait un excellent prébiotique contre la constipation. La consommation de fibres (prébiotique) fait partie des mesures hygiéno-diététiques préconisées en cas de constipation occasionnelle ou chronique qui ne s’accompagne pas de complications. On trouve des fibres dans de nombreux aliments : fruits (comme les célèbres pruneaux), légumes, céréales complètes, etc. Il faut aussi penser à bien s’hydrater.

Toutefois, il faut consulter un médecin si la constipation s’accompagne de sang dans les selles, de douleurs abdominales persistantes, nausées, vomissements, frissons ou fièvre.

 

 

Sources :

https://eurekasante.vidal.fr/maladies/estomac-intestins/constipation-adulte.html

 

Vazquez Roque, M. & Bouras, E. P. Epidemiology and management of chronic constipation in elderly patients. Clin. Interv. Aging 10, 919–930 (2015).

 

Koebnick, C., Wagner, I., Leitzmann, P., Stern, U. & Zunft, H. J. F. Probiotic beverage containing Lactobacillus casei Shirota improves gastrointestinal symptoms in patients with chronic constipation. Can. J. Gastroenterol. J. Can. Gastroenterol. 17, 655–659 (2003).

 

Ou, Y. et al. Lactobacillus casei Strain Shirota Alleviates Constipation in Adults by Increasing the Pipecolinic Acid Level in the Gut. Front. Microbiol. 10, (2019).

 

Jalanka, J. et al. The Effect of Psyllium Husk on Intestinal Microbiota in Constipated Patients and Healthy Controls. Int. J. Mol. Sci. 20, (2019).

 

Dimidi, E., Christodoulides, S., Scott, S. M. & Whelan, K. Mechanisms of Action of Probiotics and the Gastrointestinal Microbiota on Gut Motility and Constipation12. Adv. Nutr. 8, 484–494 (2017).

 

Yang, Y.-X. et al. Effect of a fermented milk containing Bifidobacterium lactis DN-173010 on Chinese constipated women. World J. Gastroenterol. WJG 14, 6237–6243 (2008).