Microbiote et Autisme

Thursday, January 10, 2019 | 4 months ago

C’est quoi l’autisme?

Les troubles du spectre de l'autisme (TSA) correspondent à des troubles de neuro-développement qui affectent les relations interpersonnelles. Ils se manifestent par des altérations dans la capacité à établir des interactions sociales et à communiquer, ainsi que par des anomalies comportementales, en particulier une réticence au changement et une tendance à la répétition de comportements ou de discours. Les premiers symptômes apparaissent en général durant les cinq premières années de vie. On estime que, dans le monde, 1 enfant sur 160 présente un trouble du spectre autistique. En France plus de 700 000 personnes sont concernées.

 

Existe-t-il un lien entre l’autisme et le microbiote intestinal?

De nombreuses publications mettent en évidence une dysbiose du microbiote intestinal chez les personnes atteintes de TSA. Les différences observées au niveau de la composition bactérienne du microbiote intestinal peuvent, en partie, être attribuées à des habitudes alimentaires différentes. En effet, une alimentation équilibrée est parfois difficile à mettre en place et le choix des aliments est souvent répétitif chez certaines personnes souffrant de TSA. Les problèmes gastro intestinaux (GI) sont fréquents, environ 50% chez l’enfant, avec notamment des cas de constipation ou de diarrhée chroniques.

La plupart des recherches ont donc été réalisées chez le jeune enfant où des altérations du microbiote par rapport à celui des enfants sains du même âge ont été observées. Les publications scientifiques n’identifient pas toujours les mêmes altérations, néanmoins une diminution des Bifidobacteries et une augmentation des Clostridium et Sutterella ont été décrites de façon cohérentes dans plusieurs publications.

Une des publications les plus récentes chez les jeunes enfants a montré une diminution de B. longum and une augmentation de F. prausnitzii chez les enfants atteints de TSA ainsi qu’une augmentation des acides gras à chaine courte (AGCC), notamment du butyrate.

 

Existe-t-il des études cliniques sur l’effet de probiotiques chez les autistes ?

Plusieurs études cliniques sont en cours pour évaluer l’effet de probiotiques sur les symptômes gastro-intestinaux (GI) et comportementaux.

Une étude pilote vient d’être publiée sur un symbiotique (BCP + Bifidobactrium infantis) sur un petit nombre (n=8) d’enfants atteints de TSA et ayant des comorbidités gastro-intestinales. Une amélioration de certains symptômes a été observée chez certains enfants.

 

Existe-t-il des études cliniques sur l’effet de prébiotiques chez les autistes ?

Oui. Une étude clinique anglaise réalisée en 2015 a étudié l’effet de régimes restrictifs et d’un prébiotique Bimuno® galactooligosaccharide (B-GOS®) pendant 6 semaines sur un groupe de 30 enfants. Cette étude a démontré que l’utilisation du prébiotique (B-GOS) apportait des améliorations au niveau comportemental et une augmentation des Lachnospiraceae.

 

Références

https://www.inserm.fr/information-en-sante/dossiers-information/autisme

https://www.who.int/fr/news-room/fact-sheets/detail/autism-spectrum-disorders

Coretti et al. (2018) Gut Microbiota Features in Young Children With Autism Spectrum Disorders. Front. Microbiol., https://doi.org/10.3389/fmicb.2018.03146

Ding et al. (2017) Gut Microbiota and Autism: Key Concepts and Findings. J Autism Dev Disord. doi: 10.1007/s10803-016-2960-9.

Sanctuary et al. (2019) Pilot study of probiotic/colostrum supplementation on gut function in children with autism and gastrointestinal symptoms. DOI: 10.1371/journal.pone.0210064

Grimadi et al. (2018) A prebiotic intervention study in children with autism spectrum disorders (ASDs) Microbiome. https://doi.org/10.1186/s40168-018-0523-3