Enterococcus et Probiotiques

Thursday, August 22, 2019 | 2 months ago

Que sont les Enterococcus ?

Faisant partie du phylum des Firmicutes, et plus précisément des bactéries lactiques, Enterococcus est un genre bactérien commun du microbiote intestinal. On nomme ses membres des entérocoques. Ce genre comprend une cinquantaine d’espèces.1 On les retrouve dans la production de produits fermentés comme des fromages. Par ailleurs, certaines souches pathogènes d’Enterococcus sont responsables de la majorité des infections nosocomiales. 2 Malgré sa mauvaise réputation, ce genre bactérien est étudié en raison de ses caractéristiques probiotiques.

 

Enterococcus, un potentiel probiotique ?

Différents critères sont requis pour faire d’une souche microbienne un bon probiotique. La souche doit être identifiable et ne doit pas présenter de risque pathogène. Elle doit être capable de survivre au processus de fabrication et à la digestion. Elle doit aussi pouvoir s’implanter dans le système digestif, stimuler le système immunitaire, contrer les pathogènes et équilibrer le microbiote intestinal.3

Dû à son implication dans diverses infections, le genre Enterococcus pose problème en ce qui concerne la sécurité de son utilisation en tant que probiotique. Cependant, même si les genres et espèces possèdent des caractéristiques communes, on ne peut juger un micro-organisme ni au rang du genre ni même au rang de l’espèce, seulement à celui de la souche. Or, certaines souches d’entérocoques ont des traits probiotiques avantageux tout en ne présentant pas de risque pathogène, et il n’y a que peu de risque d’infection à entérocoques en dehors de l’environnement médical.4 3

Des entérocoques, principalement des Enterococcus faecium et Enterococcus faecalis, produisent des bactériocines (substances qui élimine certains micro-organismes ou inhibe leur croissance) appelées entérocines. Ces entérocines sont efficaces contre des pathogènes d’origine alimentaire comme Listeria monocytogenes (responsable de la listériose). 1 Enterococcus durans produit en général un peu moins d’entérocines. Cependant, une de ses souches nommée E. durans EP1 a montré sa capacité à faire augmenter l’abondance de Faecalibacterium prausnitzii. F. prausnitzii est une bactérie importante du microbiote intestinal car c’est une grande productrice de butyrate, un acide gras à chaine courte qui a des propriétés anti-inflammatoires. 5

De plus, les entérocoques peuvent stimuler le système immunitaire et renforcer l’équilibre du microbiote intestinal. Ce sont donc de bons candidats probiotiques.

 

Quels probiotiques contiennent des Enterococcus ?

L’entérocoque le plus connu dans le milieu des probiotiques est probablement Enterococcus faecium, particulièrement la souche E. faecium SF 68 qui se trouve dans différents probiotiques et qui est utilisée dans la production de nourritures fermentées. Cette souche est originellement une des premières bactéries lactiques transmises par le lait maternel et qui contribue au bon développement du microbiote intestinal du nouveau-né.4 Les entérocoques sont déjà utilisés depuis plusieurs années pour le bétail et les animaux domestiques.

Il n’y a en France que quelques produits qui contiennent des Enterococcus, mais il est possible que d’autres apparaissent sur le marché dans le futur, au fur et à mesure que la recherche progresse.

En voici quelques-uns :

  • Bioflorin® (Sanofi) : faecium SF68, 150x106 à 225x106 UFC/DJ, Traitement des diarrhées dont diarrhées associées aux antibiotiques6. C’est un médicament.

 

  • Symbioflor® 1(Symbiopharm) : faecium, autolysat de 107 bactéries pour 1mL. Utilisé pour combattre les bronchites et sinusites chroniques, et aider contre l’asthme. (Il existe aussi Pro-symbioflor : autolysat d’Enterococcus faecalis et Escherichia coli)

 

  • FortiFlora® (Purina) : Pour les chiens et les chats. E. faecium SF68, 1015 UFC/g. Pour remédier aux troubles digestifs (diarrhées, flatulences, etc) de vos compagnons à quatre pattes.

 

Par Laurence Sénéchal-Chevallier, Luxia Scientific

 

Références :

  1. Bonacina, J. et al. A genomic view of food-related and probiotic Enterococcus strains. DNA Res. Int. J. Rapid Publ. Rep. Genes Genomes 24, 11–24 (2017).
  2. Enterococcus - microbewiki. Available at: https://microbewiki.kenyon.edu/index.php/Enterococcus.
  3. Hanchi, H., Mottawea, W., Sebei, K. & Hammami, R. The Genus Enterococcus: Between Probiotic Potential and Safety Concerns—An Update. Front. Microbiol. 9, (2018).
  4. Holzapfel, W., Arini, A., Aeschbacher, M., Coppolecchia, R. & Pot, B. Enterococcus faecium SF68 as a model for efficacy and safety evaluation of pharmaceutical probiotics. Benef. Microbes 9, 375–388 (2018).
  5. Carasi, P. et al. Enterococcus durans EP1 a Promising Anti-inflammatory Probiotic Able to Stimulate sIgA and to Increase Faecalibacterium prausnitzii Abundance. Front. Immunol. 8, (2017).
  6. Buydens, P. & Debeuckelaere, S. Efficacy of SF 68 in the treatment of acute diarrhea. A placebo-controlled trial. Scand. J. Gastroenterol. 31, 887–891 (1996).